Page d'accueil :: I Asemblea de IU Exterior

I Asemblea de IU Exterior

Les 29 et 30 avril 2017, la première assemblée de la Fédération d'IU à l'étranger (IU Exterior) s'est tenue à Bruxelles. De cette Assemblée, pleine de débats et d'espaces de fraternité, nous sommes partis avec un discours, quelques documents d'organisation et quelques plans de travail sectoriels que nous aimerions partager et vous expliquer brièvement. Mais d'abord, mettons-nous en contexte.

Certains d’entre nous, militants de IU à l’étranger, on est arrivés dans nos villes d'accueil actuelles à une époque où il n’était pas possible d'adhérer au Parti Communiste Espagnol que clandestinement. Des temps de procès sommaires et de condamnations à mort, de travailleurs invités et d'ouvriers, mais aussi de lutte et d'espoir. D'autres d'entre nous ont quitté l'Espagne ces dernières années, à un moment où la soi-disant crise a ruiné nos projets de vie et nous a condamnés au chômage, à la précarité ou à l'exil. Nous avons tous maintenu notre militantisme au fil des ans et dans des circonstances difficiles. Avoir l'expérience vitale et la lutte de différentes générations de migrants est un trésor, mais pour la mettre en valeur, il est nécessaire que nous nous organisions de la manière la plus appropriée.

Traditionnellement, l'adhésion à l'IU à l'étranger était organisée en fédérations par des pays tels que l'Allemagne, la Belgique, la France, le Luxembourg, la Suisse et la Suède. Cette structure a bien fonctionné dans un contexte de migration dans lequel la plupart des gens ont émigré vers un pays et y sont restés pendant une longue période. Cependant, le contexte actuel, caractérisé par la flexibilité et la précarité de l'emploi, avec de fréquents changements de domicile et d'emploi, et dans lequel de nombreux militants sont géographiquement isolés, a imposé un modèle différent. C'est pourquoi, en remplissant le mandat de la XIe Assemblée fédérale, nous avons créé parmi nous tous la Fédération des IU à l'étranger.

La Fédération d' IU à l'étranger a été créée dans le but d'organiser le travail politique du militantisme qui réside et travaille en dehors de l'Espagne dans une structure unique, en contact direct avec les assemblées de base et le reste du militantisme, et avec la présence dans les réunions de le coordinateur fédéral et l'Assemblée politique et sociale, afin que la voix des migrants soit toujours présente.

La direction élue à la première assemblée est composée d'un groupe de huit camarades élus au suffrage direct parmi les militants et à responsabilités égales en porte-parole  (Marta Mosquera et Eduardo Velázquez), organisation et finances (Alicia de Medina etMiguel Sánchez), Action politique (Teresa Laguna et Alejo Beltrán etcommunication politique (María Martínez et Gonzalo Montoro). Nous concluons que la meilleure façon de contribuer à la construction de ce nouveau pays dont nous rêvons est de concentrer notre action politique sur les mouvements sociaux et syndicaux qui travaillent sur les conflits de travail et sociaux des migrants de nationalité espagnole, et sur la construction d'espaces unitaires de bats toi. Nous considérons également qu'il est important d'étendre notre organisation à de nouvelles villes et pays, de mettre à profit le militantisme isolé géographiquement et de construire un nouveau discours sur la récente vague d'émigration, en indiquant clairement que son nombre est sous-estimé, qu'il ne s'agit pas seulement de personnes jeunes et formés.

A continuació es poden descarregar tots els materials relacionats amb la I Assemblea d'IU Exterior, incloent-hi els documents organitzatius elaborats i l'acta d'aquesta.

fr_FRFrançais